Numérique en Ehpad, quels équipements pour l’animation ?

Le numérique en Ehpad se développe doucement. Il faut bien le reconnaître, les avantages y sont nombreux notamment pour la vie sociale et les résidents y sont étonnamment réceptifs !

L’accès au numérique en Ehpad requiert néanmoins des équipements étudiés. Pour assurer des prestations de qualité, il faut considérer trois éléments techniques : le matériel, les applications, le réseau Internet. Wivy propose une analyse point par point.

Quel matériel choisir ?

Tout d’abord, le choix du matériel doit correspondre aux usages du professionnel. Si vous devez équiper votre résidence de matériel pour l’animation numérique en Ehpad, Wivy conseille :

  • La tablette : idéale en groupe ou en individuel (lecture d’E-mails, de photos, jeux numériques, recherche de vidéos, sons, images, réponses…). Comptez 200  pour une tablette Androïd 10 pouces et 2 Go de RAM, 350  pour une tablette de 13 pouces et 600  pour une tablette 20 pouces. Rendez-vous sur cet article.
  • L’ordinateur portable pour la préparation des animations et l’administratif (plannings, bureautique, e-mails, stockage de photos, rédaction du journal ou gazette de l’établissement, etc.). Comptez entre 800 et 1 200 pour un ordinateur de bonne qualité. Consultez cet article.
  • L’enceinte bluetooth sans fil et sans connexion, est idéale pour animer dans tous les espaces de la résidence. Comptez une centaine d’euros pour une enceinte de qualité et étanche pour une utilisation en extérieur. Voir l’article.
  • La connectique (technologie Miracast) permet d’afficher, sans fil et sans internet, l’écran de la tablette sur une TV ou une vidéoprojecteur (ports HDMI et USB obligatoires). Ainsi, l’animateur est libre de ses mouvements et peut rester auprès des résidents sans être retenu par un câble à son poste informatique.Comptez environ 70  pour une connexion qui dure dans le temps.

Pour résumer le numérique en Ehpad : pour une tablette tactile + une enceinte Bluetooth + la connectique sans fil + la sacoche de présentation, comptez environ 450  . Ce matériel peut être amorti sur 3 ans soit 150  par an.

Wivy met à votre disposition cet équipement dans un tout-en-un pour vous faciliter l’achat : la WivyBox (pack matériel + application pour un prix compétitif).

Consultez les offres de Wivy : Plaquette_WivyBox_3formules

Les autres types d’équipement

  • L’ordinateur de bureau : fiable mais enfermé dans un  bureau ou, au mieux, installé dans la salle d’animation. On ne peut pas s’en servir dans toutes la résidence.
  • Les connectiques filaires : ces câbles peuvent être de type HDMI (transmission de l’image et du son) ou de type VGA (ancienne génération, transmission de l’image uniquement). Il existe des adaptateurs VGA vers HDMI et inversement. Les câbles et adaptateurs sont peu onéreux mais ils présentent le désavantage de lier physiquement l’animateur au lieu de projection.
  • Les mini tablettes : leur petit écran (inférieur à 9 pouces) n’est pas adapté à l’animation avec des personnes âgées.
  • Les enceintes filaires : elles sont peu onéreuses mais présentent le désavantage de devoir être doublement branchées (secteur + prise Jack), ce qui entrave la mobilité.

Les applications ou logiciels

Une fois que vous avez le matériel, reste à savoir ce que vous proposerez avec cet outil ! Avec l’apparition des tablettes, on ne parle plus de logiciel mais d’application ou de « Software ». Mais l’essentiel des navigateurs et applications sont soumis à la condition d’avoir un accès Internet ! Or, en EHPAD ou EHPA, le wifi n’est pas généralisé dans la structure. Il faudra privilégier des applications offrant un accès « hors ligne ».

Wivy note 3 types d’applications pratiques pour la vie sociale en résidence : 

  • Les jeux (stimulation cognitive, divertissement) ;
  • La musique (karaoké, atelier chants, musique d’ambiance) ;
  • Les réseaux sociaux pour le maintien du lien avec l’extérieur de la résidence.

La difficulté réside dans l’adaptation à la diversité des résidents (pathologies, origines socio-professionnelles, intérêts culturels, etc.). Par conséquent, pour faciliter l’entrée du numérique en Ehpad, privilégiez des applications adaptées aux seniors et qui valorisent les résidents. Une application adaptée passe par :

  • Un interface ergonomique et intuitive surtout si un résident doit la manipuler ;
  • Un Gameplay (ou règle du jeu) simple, intuitif, qui valorise la personne et évite la mise en échec ;
  • Des contenus éditoriaux de qualité qui puisent leurs sources dans les connaissances des résidents et apportent des contenus pour approfondir un sujet ;
  • Des logiciels testables gratuitement pour valider l’adéquation avec le public ;
  • Un accès hors-ligne pour jouer dans toute la résidence et même en extérieur.

L’application la plus adaptée ne fera pas tout ! C’est bien sûr l’animateur qui va lui donner vie et par conséquent, l’adapter à son public. Le professionnel doit être au centre de la démarche.

Le réseau Internet

Bien présent dans les bureaux et malgré une augmentation des résidents équipés d’ordinateurs ou de tablettes individuellement, il est encore très rare dans le reste de la résidence . Le mode « hors-ligne » est LA solution : il permet de se passer d’internet le temps d’une activité.

Ethernet ou Wifi ?

  • Le réseau Ethernet se matérialise par des câbles du même nom. Cette solution est très utilisée dans les centres hospitaliers car très fiables pour protéger les données de santé. Ce type de réseau est incompatible avec les tablettes et entrave la mobilité du matériel.
  • Le réseau Wifi fonctionne sans fil et sera beaucoup plus pratique. L’animation a besoin d’être en mouvement et de pouvoir se faire partout.

Attention sécurité

Quelques blocages peuvent survenir sur le matériel notamment dans les centres hospitaliers. Traitant de données de santé confidentielles, les protocoles de sécurité informatique peuvent brider les accès. Il est, par conséquent, impossible de télécharger des logiciels ou d’accéder librement au Web.

Certaines structures trouvent la solution en mettant en place des réseaux secondaires pour le service animation, moins sensible sur les données. Dans les autres cas, l’installation de chaque nouvelle application nécessite une demande d’autorisation au service informatique.

Il est parfois déroutant de voir certains animateurs utiliser leur matériel personnel (ordinateur, tablette, partage de connexion avec leur smartphone, voire appareil photo) sur leur lieu professionnel faute de moyens ! Leur donner accès au numérique en Ehpad et à du matériel professionnel est une mesure aujourd’hui nécessaire et efficace pour améliorer leurs conditions de travail et améliorer également la vie de la structure (accès facilité à la musique, anecdotes, réponses aux questionnement, curiosité, liens familiaux …).

Conclusion

Les nouvelles technologies apportent des solutions pour la vie sociale en résidence. Si Internet est devenu la première source d’informations et d’échanges pour le monde entier depuis déjà plus de 20 ans, pour les animateurs en gérontologie, la profession ne fait qu’enclencher le virage numérique. Il a d’abord fallu se convaincre que le numérique en Ehpad, bien utilisé, pouvait être un vrai outil d’animation, au service du lien social.

La plus-value du numérique ? Juste gagner en temps de préparation, en interactivité, en mobilité, en confort d’animation, en qualité de diffusion et d’informations pour les résidents.