Le 1er Août 2018, par Aurélie Steiblin

Les MARPA ? Je ne connaissais pas… et vous ?

Dans la liste des structures d’hébergement pour personnes âgées, les MARPA  ont une place à part. Elles sont exclusivement rurales et conservent une dimension familiale. Wivy est allé sur le terrain, pour rencontrer ces accueils, curieux de connaître leur fonctionnement.

Qu’est-ce qu’une MARPA ?

C’est dans les années 1980 quee la Mutualité sociale agricole (MSA) a lancé le concept des MARPA (maisons d’accueil rurales destinées à des personnes âgées, aujourd’hui rebaptisées maisons d’accueil et de résidence pour l’autonomie).

Objectif fixé : accueillir des personnes âgées isolées et/ou ayant une légère perte d’autonomie sans qu’elles ne se retrouvent dans des structures de villes, loin de leurs repères, familles et amis. Ces résidents se retrouvent ainsi dans leur milieu social et géographique afin de préserver leurs activités et relations sociales antérieures.

La MARPA s’apparente aux résidences services et aux résidences autonomie dans ses propositions d’accueil et de services. Ce sont des structures territoriales, gérées soit par une association loi 1901 soit par une collectivité locale. Le coût du logement y est modéré.

Les MARPA sont des établissements habilités à accueillir au maximum 24 résidents âgés. Les seniors sont accueillis dans des logements privatifs et peuvent profiter de services communs : restauration, blanchisserie, animations… ces logements sont conçus de plain-pied et accessibles par conséquent, aux personnes à mobilité réduite.

Dans ces structures à taille familiale, tout le monde met la main à la pâte pour la cuisine, le ménage, le bricolage, l’animation, etc. On dénombre en France 190 structures de ce type, proposant environ 4 500 places.

Les Marpa ne sont pas des structures médicalisées, les résidents présentant un niveau de dépendance trop élevé devront évoluer vers une solution d’accueil différente (Ehpad par exemple).

Et l’animation alors ?

En ce qui concerne l’animation, les membres du personnel peuvent proposer des activités variées. Selon la motivation des professionnels, des résidents et de leur entourage, le programme d’animation peut varier d’un établissement à l’autre. Les résidents sont généralement encore en capacité de s’organiser eux-même et de proposer des animations entre eux. Dans ces structures, tout le monde se connait et partage souvent des loisirs communs. Ainsi : cartes, balades, bricolage, coutures et tricot sont souvent au programme, mais pas seulement. On retrouve aussi des jeux traditionnels régionaux : pétanque, pelote basque, bourle…

Le programme Marpa répond avant tout à un objectif social : mettre les personnes isolées des campagnes en relation dans une structure accueillante.

L’expérience de Wivy

Des membres de l’équipe Wivy, Aurélie et Loïc sont allés à la rencontre de ces résidents et de leurs accompagnants. La MARPA de Lumbres dans le Pas-de-Calais les a reçu au début du mois de juin. L’accueil très sympathique a laissé la place à une certaine curiosité quant à la raison de la venue de 2 citadins dans leur milieu reculé…

À notre grande surprise, la MARPA est particulièrement bien équipée : vidéo projecteur, grand écran à commande murale, ordinateur, tablette, bref, on est connecté à la campagne ! Wivy a pu leur faire une démonstration du logiciel. Boîte à musique guinguettes, quizz été, mots croisés fête des mères, le tout en chantant ! Nous avons également partagé les anecdotes d’un monsieur qui a fait de la chorale, d’une dame qui était secrétaire, d’une autre qui avait travaillé à la ferme, etc.

C’est surtout l’esprit familial qui domine. Tout le monde se connaît, prend le temps d’échanger, la résidence vit et le dynamisme est bien présent !
Les MARPA cumulent les avantages pour les habitants des campagnes : environnement connu et structure à taille humaine.